>
revenir à l'accueil - Logo Marie Rivière
Théatre
Filmographie
Presse

Marie Rivière  © DR


P r e s s e


Marie Rivière
Réformes
(septembre 2006)


Si longtemps qu'on ne l'avait vue ! Marie Rivière, vous vous souvenez ? Cinq films avec Eric Rohmer. D'abord une figuration dans Perceval le Gallois, pouis un vrai rôle dans La Femme de l'aviateur. Enfin, en 1986, c'est Le Rayon vert qui, avec une autre, eût été un autre film. Delphine, c'est elle. Ce personnage magnifique qui se refuse à tous pour attendre celui qu'elle sait lui être destinée, elle l'a nourri de son doux entêtement, de sa confiance dans le hasard, et lui a donné sa couleur : verte comme l'espoir.

Après une apparition en arnaqueuse (pourquoi pas ?) dans Quatre aventures de Reinette et Mirabelle, elle devient libraire dans une petite ville de la Drôme et marieuse par amitié opur une vigneronne (Béatrice Romand) dans Conte d'Automne (1998). Huit ans passent. Et voilà qu'aujourd'hui, miracle, c'est la Delphine du Rayon vert qu'on retrouve inchangée, lumineuse, désarmante. La Peau d'Elisa est un monologue écrit par la Canadienne Carole Fréchette. Elisa raconte toutes les histoires d'amour qu'elle a vécues depuis son adoslescence. Elles les entremêle, passe de Siegfried à Yann, de Marguerite à Edmond, revient à Siegfried... Et c'est frais, joli, imagé.
De temps en temps, elle s'interrompt pour demander aux spectateurs de regarder ses coudes ou ses genoux : "La peur qui les recouvre, trouvez-vous qu'il y en a trop ou juste assez ?" Car elle a peur, Elisa. Si peur. De la peau qui pend. De la peau en trop. Autrement dit de la vieilllesse et de la mort, dont elle n'ose même pas prononcer les mots. Alors, pour arrêter le temps, elle a trouvé un moyen : raconter des histoires d'amour (...).
Elle rayonne, Marie Rivière. De jeunesse, de tendresse, de naturel. De sa bouche, les mots coulent comme une eau fraîche. Marie Rivière, la bien nommée.

Claude-Marie Trémois

La Peau d'Elisa
de Carole Fréchette,
jusqu'au 28 octobre
Théâtre Le Lucernaire, Paris 6ème
01 45 44 57 34


 

Contact : Service de presse - Michèle Latraverse latraverse@noos.fr